En exclusivité sur jabo-net...

Les chroniques de Billos !

Seront publiées ici les chroniques les plus récentes


Publiée le 13 octobre 2019



La démocratie

Les différents sondages sont catégoriques, si la tendance se maintient, les Québécois voteront Libéral ou Bloc aux prochaines élections fédérales, et ce, dans une proportion de 34 %pour les Libéraux et de 27 % pour le Bloc. Le reste se divise entre les Conservateurs, le NPD et les Verts.

Que les Québécois aiment les Libéraux est une chose, mais qu'on s’apprête à voter Bloc en si grand nombre reste un mystère. Ce parti ne peut, et ne prendra jamais le pouvoir. Il n'a jamais fait adopter un seul projet de loi en faveur des Québécois, même s'il dit qu'il défend les intérêts du Québec.

Revendications du gouvernement Québécois

Parmi les principales demandes québécoises, se trouvent le rapport d'impôt unique, la participation du gouvernement fédéral dans le financement du troisième lien à Québec, un engagement à ne pas contester la loi 21 sur la laïcité, etc.

On peut dire, sans se tromper, que parmi les six chefs de parti, deux seulement peuvent aspirer à la gouvernance du pays, Andrew Scheer et Justin Trudeau. Les quatre autres n'ont aucune chance d’être élus premier ministre du Canada.

Réponse des Libéraux

Commençons par le rapport d'impôt unique, une mesure assez populaire dans la population du Québec. La réponse de Trudeau est un non catégorique, il n'en est pas question. Au sujet de la participation du fédéral au troisième lien, c'est une autre fin de non recevoir que le gouvernement de la CAQ essuie.

La loi 21 sur la laïcité est de loin la plus populaire dans la population québécoise, là aussi c'est non, un gouvernement libéral à Ottawa contestera cette loi devant les tribunaux.

Offres des conservateurs

Andrew Scheer, lui, dit oui au rapport d'impôt unique, il est aussi favorable au troisième lien, et ne contestera pas la loi 21 sur la laïcité. De plus, il enlèvera la taxe sur les factures d'Hydro-Québec et abaissera l'impôt de 830,00 $ pour tous les ménages. Pas juste pour les riches comme dit Trudeau mais pour tout le monde.

Coudon, ça va plutôt bien avec les Conservateurs, pourquoi ne pas voter pour eux? Au lieu de se diviser et de réélire un premier ministre dont on ne veut plus. On serait plus efficace en votant stratégique.

Mystère

Non seulement on ne va pas appuyer les Conservateurs mais on s’apprête à voter pour un gars qui dit non à toutes nos demandes, c'est incompréhensible. Pire les Québécois vont donner leur vote au Bloc un parti inutile qui n'exercera jamais le pouvoir. On rêve à la balance du pouvoir avec les Bloquistes? Ça n'arrivera pas, c'est presque impossible avec autant de partis dans l'opposition.

À moins d'un revirement majeur, on se dirige tout droit vers une aberration de notre système électoral. À l'échelle du pays, les conservateurs auront la majorité des votes et les libéraux formeront le gouvernement. On appelle ça la démocratie.

Billos



Pour voir tous les articles, réagir et les commenter, rendez-vous sur le blog de
"De tout sur tout"


Vous aimez cette page... partagez-la!


Pour envoyer cette page par courriel à un(e) ami(e)
Cliquez ici




droit de publication accordé exclusivement à jabo-net.com
toutes copies interdites.