En exclusivité sur jabo-net...

Les chroniques de Billos !

Seront publiées ici les chroniques les plus récentes


Publiée le 21 avril 2019



La laïcité

Le projet de loi sur la laïcité, bien que modéré, fait réagir beaucoup de gens. Beaucoup de personnes réagissent, mais tous regroupés dans une seule catégorie... les musulmans. Ils crient à la discrimination et tentent de faire croire au monde entier que l'État Québécois veut leur interdire la pratique de leur religion.

Ils sont pratiquement les seuls à crier au scandale et à la perte de leurs droits. Est-ce que les Catholiques crient aussi fort parce qu'on va enlever le crucifix de l'assemblée nationale, parce qu'on va suivre l'exemple dans bien des hôtels de ville? Est-ce que des manifs sont organisées par les Juifs, les Orthodoxes, les Protestants et autres? Non, seuls les musulmans braillent.

L'habit ne fait pas le moine

Ils prétendent qu'on veut les dépouiller de leur religion. Qu'on veut les empêcher de travailler parce qu'ils sont Musulmans, rien n'est plus faux. On demande aux gens qui occupent des postes en autorité de ne pas porter de signes religieux. Qu'est-ce qu'il y a de si difficile à comprendre là dedans?

Il n'y a rien de plus normal que de s'habiller selon les exigences de la fonction qu'on occupe. Si on veut être policier et qu'on ne veut pas porter l'uniforme de la police on devra trouver autre chose, parce que dans la police on ne peut pas porter de turban, ni de chapeau de cow-boy . C'est la même chose pour un juge, un avocat ou un enseignant.

Dans le civil, quand tu n'es plus en devoir, tu peux t'habiller en mardi gras si tu veux, personne ne peut te l'interdire.

Montréal parle d'une seule voix

La mairesse de Montréal se dit contre le projet de loi au nom de la diversité de la ville. Le chef de l'opposition, Lionel Perez unit sa voix à celle de Valérie Plante pour favoriser le port de signes religieux dans la ville.

La principale raison, pour que le projet de loi 21 ne s'applique pas dans la métropole, est que la ville est cosmopolite et qu'il faut respecter la liberté de chacun. Donc il faudrait toujours faire des exceptions pour Montréal?

À entendre les élus de la Métropole, Montréal devrait avoir un statut particulier, bref des lois pour le Québec et une autre version pour des mêmes lois pour la ville de Mme Plante.

La métropole du Québec

On ne peut avoir des législations différentes pour la province et pour sa principale ville. Si on fait exception pour la loi 21, il faudra en faire pour d'autres lois, comme la loi 101 sur la langue française, etc, etc.

Montréal est encore dans le Québec et doit être gouverné par le gouvernement de la province. Verrons-nous un mouvement séparatiste naître dans la cité favorisant la séparation de Montréal du reste du Québec?

Billos



Pour voir tous les articles, réagir et les commenter, rendez-vous sur le blog de
"De tout sur tout"


Vous aimez cette page... partagez-la!


Pour envoyer cette page par courriel à un(e) ami(e)
Cliquez ici


Vos impressions sur cette chronique
Etes-vous en accord ou en désaccord avec cette chronique?
Fortement en accord
Plus ou moins en accord
Pas d'accord du tout
Indifférent
Commenterez-vous cette chronique sur le blog de Billos?
Oui certainement
Non
Peut-être

Résultats


droit de publication accordé exclusivement à jabo-net.com
toutes copies interdites.