En exclusivité sur jabo-net...

Les chroniques de Billos !

Seront publiées ici les chroniques les plus récentes


Publiée le 26-03-2017


L'impôt... un vol légal.

Saviez-vous que l'impôt sur le revenu était au départ temporaire? Eh oui, c'était une mesure temporaire destinée à financer la dette de guerre, après c'était fini pour l'impôt. Même chose pour la taxe sur les produits et services (TPS). Cette taxe devait aider le gouvernement à éliminer le déficit et elle devait disparaître en même temps que ce dernier.

Hélas tout ce temporaire est devenu permanent. Comme c'est leur habitude, les politiciens se sont grossièrement trompés dans leurs calculs. Les mesures prises ne se sont pas avérées suffisantes. Les hommes politiques, quand ils prévoient une entrée d'argent font toujours la même erreur... c'est moins que prévu. Et quand ils prévoient une dépense c'est le contraire c'est toujours plus que prévu (dépassement de coûts, etc)

Revenus disponibles

Si on regarde dans tout le Canada, c'est au Québec que les habitants ont le plus faible revenu disponible après impôts. En 2015, les Québécois avaient un revenu net de 26 860 $ par tête. Dans le reste du Canada il était de 32 650 $ par Canadien, soit un écart de 5 790 $. Donc, les Québécois sont plus pauvres de 5 790 $ que les Canadiens en général.

Selon Statistique Québec, le revenu disponible des Québécois représentait 87 % de celui des autres Canadiens en 2005. Dix ans plus tard, en 2015, il ne représente plus que 82 % du revenu du reste du Canada.

Autre constat désolant

En 2005, nous étions au 7e rang parmi les 13 provinces et territoires. En 2008, on déboulait au 10e rang, puis en 2010 on atteignait le dernier rang... on n'ira pas plus loin. Le Québec s'appauvrit à la vitesse grand V et l'espoir ne semble pas être au rendez-vous.

Il faut dire que l'année 2016 a été un peu meilleure que les précédentes, est-ce que ce sera suffisant pour nous faire quitter le dernier rang?

Pauvres Québécois

Le gouvernement du Québec est un petit futé en matière de taxes et d'impôts. On est taxé en double et imposé en double aussi. Avant on tenait compte des sommes versées à la Régie des rentes et à l'Assurance emploi pour établir notre montant imposable. Maintenant on en tient plus compte.

Quand vous versez vos cotisations à l'AE ou à la RRQ, l'impôt a déjà été payé sur ces montants, quand vous allez retirer ces sommes d'argent vous serez imposé une autre fois. Pour les Québécois qui paient le maximum de l'AE et de la RRQ ils font un beau cadeau d'environ 702,00 $ au gouvernement grâce à la double imposition.

Puis il y a aussi la double taxation. Ici au Québec on taxe la taxe c'est bien connu. Autre aberration : pourquoi on paye des taxes sur l'électricité qu'on achète du gouvernement et que cette même taxe est absente des billets de loterie qu'on achète du même gouvernement? Tous les produits que l’État nous fournit ne devraient-ils pas être exempts de taxe?

Par Billos


Revenez pour une autre chronique très bientôt!


Pour voir tous les articles, réagir et les commenter, rendez-vous sur le blog de
"De tout sur tout"


Vous aimez cette page... partagez-la!


Pour envoyer cette page par courriel à un(e) ami(e)
Cliquez ici


Vos impressions sur cette chronique
Etes-vous en accord ou en désaccord avec cette chronique?
Fortement en accord
Plus ou moins en accord
Pas d'accord du tout
Indifférent
Commenterez-vous cette chronique sur le blog de Billos?
Oui certainement
Non
Peut-être

Résultats


droit de publication accordé exclusivement à jabo-net.com
toutes copies interdites.