En exclusivité sur jabo-net...

Les chroniques de Billos !

Seront publiées ici les chroniques les plus récentes


Publiée le 13-08-2018


La boite de pandore

Bientôt ce sera le jour J. Le 17 octobre très précisément, le premier ministre du Canada proclamera légal l'usage du cannabis pour fins récréatives au Canada. Cette loi improvisée sur un coin de table, n’ayant dans sa vision que les rentrées d'argent supplémentaires dans les coffres de l'état, ne tient pas contre des inquiétudes du monde médical sur la question.

A maintes reprises, l'association des médecins psychiatres a tiré la sonnette d'alarme. La consommation de marijuana chez les jeunes de 18 à 25 ans peut avoir un effet dévastateur en provoquant toutes sortes de psychoses. Les études sont pourtant claires sur le sujet.

Trudeau le génie

Toujours selon l'association des médecins psychiatres, il est d'une importance capitale de contrôler le taux de THC. Présentement la loi ne prévoit aucun contrôle sur le pourcentage de THC que pourrait contenir le pot légal. On contrôle bien le taux de nicotine et de goudron dans une cigarette, pourquoi ne pas encadrer le pourcentage du THC ?

Tous les experts en santé mentale s'inquiètent des dégâts causés par cette substance sur les cerveaux... tous sauf notre génie national, Justin Trudeau, qui n'a pourtant fait aucune étude dans ce domaine, et qui n'a donc aucune connaissance en la matière.

L'importance du contrôle

Saviez-vous que le pot qui se fumait dans les années 60 ne contenait que 4 % de THC et qu'aujourd'hui il est trois fois plus fort à 12 %? Évidemment le cannabis étant une substance illégale il n'y avait aucun encadrement, donc les trafiquants pouvaient faire n'importe quoi. Si on le légalise n'est-ce pas pour avoir un meilleur contrôle, un meilleur encadrement de manière à mieux protéger la population ?

Au Colorado, où le cannabis peut être consommé pour fins récréatives, on a trouvé du pot avec plus de 30 % de THC. Ce n'est plus une drogue douce, bien au contraire. De plus les études démontrent que l'usage de cette substance peut mener à l'expérimentation de drogues encore plus fortes.

L'omniprésence du pot

Dans un an environ, le pot sera omniprésent dans nos vies. Plusieurs entreprises flairent l'odeur des beaux dollars et ne vont certainement pas s’en priver. Les usines de production poussent comme des champignons. Dès 2019, on retrouvera toute une panoplie de produits comestibles au cannabis. La gamme englobera à peu près tout ce qui se mange allant du beurre de cannabis au chocolat en passant par la bière etc.

Avec la transformation du pot tout devient possible, ce qui n'est pas le cas avec le tabac. Ce qui est particulièrement inquiétant c'est que présentement rien n'est contrôlé, ni encadré et que notre premier ministre semble se foutre de l'avis des experts en la matière.

La boite de pandore sera bientôt ouverte et ne pourra pas être refermée.

Billos



Pour voir tous les articles, réagir et les commenter, rendez-vous sur le blog de
"De tout sur tout"


Vous aimez cette page... partagez-la!


Pour envoyer cette page par courriel à un(e) ami(e)
Cliquez ici


Vos impressions sur cette chronique
Etes-vous en accord ou en désaccord avec cette chronique?
Fortement en accord
Plus ou moins en accord
Pas d'accord du tout
Indifférent
Commenterez-vous cette chronique sur le blog de Billos?
Oui certainement
Non
Peut-être

Résultats


droit de publication accordé exclusivement à jabo-net.com
toutes copies interdites.