Annonce


En exclusivité sur jabo-net...

Les chroniques de Billos !

Seront publiées ici les chroniques les plus récentes


Publiée le 12 septembre



Liberté ou libre choix

Ça y est, le passeport vaccinal est maintenant en vigueur. Les gens doublement vaccinés peuvent obtenir un code QR qui leur sert de preuve comme quoi ils ont été complètement vaccinés contre la COVID-19. Ce document permettra à ses détenteurs une plus grande liberté de mouvement.

Les détenteurs du passeport seront admis partout, aux restaurants, dans les salles de spectacle, dans les gyms, etc. Évidemment, ça ne fait pas l'affaire de tout le monde. Les anti-vaccins sont contre sous prétexte que le vaccin n'est pas obligatoire et que ça créerait une deuxième classe de citoyens dans la société. Seraient-ils plus heureux si le vaccin était obligatoire?

Faut avancer

Même si c'est souvent la norme, il n'est pas normal que tout le monde soit pénalisé pour une minorité de têtes folles qui ne veulent pas suivre les consignes de la santé publique. Normalement, seuls les récalcitrants devraient faire les frais de la désobéissance.

Malheureusement, lors de la première vague, quand il y avait éclosion, on fermait tout: restaurants, salles de spectacle, gyms, commerces non essentiels, etc. On pénalisait une majorité de gens qui suivaient les règles pour satisfaire une poignée de rebelles. Fallait trouver une solution. On ne reviendra pas au confinement.

Les avantages du passeport

Maintenant qu'on a un tel passeport, les éclosions seront beaucoup plus rares puisque les non vaccinés n'auront pas accès à tous les endroits publics, donc moins de chances de propagation du virus. Pour ceux qui hésitent à se faire vacciner c'est un incitatif à se faire inoculer.

Autre avantage, non négligeable celui-là, c'est que seuls les responsables de la transmission du virus paieraient pour leurs frasques. Ceux qui suivent les consignes et qui posséderaient leur passeport bénéficieraient de toute leur liberté. Quoique le but, ici, n'est pas de supprimer la liberté d'une partie de la population mais de protéger la société.

Fausses croyances

Parmi la population se trouvent les anti-masques, les anti-vaccins, les anti-mesures sanitaires, les anti-confinements, etc, bref on pourrait les appeler les pro-liberté puisque c'est ce qu'ils réclament à grands cris. D'après eux, tout ce que fait le gouvernement ne fait que limiter la liberté du peuple.

Ils croient que leur liberté est entravée, alors que c'est faux. À vrai dire, ils ont la plus grande liberté qui soit, celle de pouvoir faire des choix. Si le gouvernement voulait leur enlever leur liberté, il rendrait la vaccination obligatoire pour tous sous peine d'amende sévère pour les récalcitrants, au contraire les non vaccinés n'ont pas de pénalité comme telle, ils ont l'entière liberté de choisir.

On n'a pas le choix il faut choisir

Dans la vie nous sommes toujours confrontés à différents dilemmes et à chaque fois il nous faut choisir, et pas juste avec les vaccins.

Vous avez choisi de conduire une auto. Vous devrez étudier le code de la route et demander un permis. Vous avez choisi de ne pas avoir de permis... vous ne pourrez pas conduire, c'est votre choix. Même chose pour le vaccin, vous avez le choix. Rien ne vous est imposé.

Billos

Votre opinion nous intéresse, merci de répondre à ce petit sondage


     Annonce


Pour voir tous les articles, réagir et les commenter, rendez-vous sur le blog de
"De tout sur tout"


Vous aimez cette page... partagez-la!


Pour envoyer cette page par courriel à un(e) ami(e)
Cliquez ici




droit de publication accordé exclusivement à jabo-net.com
toutes copies interdites.